Résultats pour le mot clé : Environnement


Environnement

À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois (la suite)

Pour faire suite à la « purge » d’eau mis en place sur une canalisation avenue des Robaresses, les élus AER ont contacté les services de la SEFO puis ceux de GPS&O. Nous avons pu notamment longuement discuter avec le directeur des services Voiries de notre interco. Nous présentons leurs explications et les prévisions de travaux sur l’avenue des Robaresses. En parallèle de la publication de notre article « À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois », nous avons pris contact avec (...)

Environnement

À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois

Les Andrésiens habitant ou traversant l’avenue des Robaresses voient de l’eau couler d’une canalisation, directement dans le caniveau, depuis plus d’un mois. Les chiffres donnent le tournis : 260 000 litres d’eau se sont écoulés depuis un mois, ce qui équivaut à la consommation d’un Andrésien pendant 5 ans ! Alors que les Andrésiens paient déjà plus cher l’eau que les communes environnantes, les élus de MM. Ribault et Faist ne font rien pour trouver une solution, se limitant à rappeler que c’est à (...)

Environnement

Proposition de subvention de 1300 € à l’association écologique d’Andrésy

Lors du Conseil municipal du 16 mai 2017, Lionel Wastl, au nom des élus d’Andrésy Energies Renouvelées, a proposé au maire LR d’Andrésy de verser une subvention de 1300 € à l’association andrésienne écologique Le Cri de la Terre qui réalise d’exemplaires opérations de nettoyage des berges et de la ville très régulièrement. Le maire a refusé. Il préfère verser cette somme de 1300 € à l’association politique Berges Saines du député-candidat LR/UDI. La majorité de M. Ribault a adhéré à l’association Berges (...)

Environnement

Trek’île + Boulodrome = Trek’Boules !!!

Le projet Trek’ile s’asséchait ? Le projet Boulodrome s’embourbait ? Hugues Ribault et Alain Mazagol ont trouvé la solution : un Trek’Boules !!! Fini le problème de cette zone humide qui ne s’humidifie pas ! Fini les caprices des amis d’Andrésy Pétanque ! Récit de la genèse d’un projet « éco-novateur », aux yeux du maire d’Andrésy, et qui verra la création d’un boulodrome sur l’île, aux normes suffisantes pour accueillir des compétitions internationales. Le Poisson d’Avril 2017 des élus (...)

Environnement

Un concours « Illuminations de Noël » plus écologique grâce aux élus d’Andrésy Energies Renouvelées

Un règlement intérieur pour un concours « Illuminations de Noël » a été proposé par le maire et sa majorité lors du Conseil municipal du 14 décembre 2016. Les critères de notation proposés faisaient fi de toute dimension écologique. Les élus AER ont proposé d’y insérer une exigence en matière d’économie d’énergie. Après un premier refus, les arguments de l’opposition AER ont finalement convaincu le maire et sa majorité municipale. Le précédent de 2014 En 2014 déjà, la majorité du maire d’Andrésy (...)

Environnement

Parc urbain de l’île d’Andrésy : gabegie financière, scandale écologique

Depuis mi-juin, le projet Trek’Île de parc urbain sur l’île naturelle d’Andrésy tourne au fiasco. Le projet à 1,6 M € du maire, Hugues Ribault, toujours soutenu par sa majorité municipale, avait déjà entraîné l’abattage inutile de nombreux arbres, des forages, le déboisement puis le creusement sur 1,5 mètre d’un espace naturel remarquable de 22 000 m², en plein coeur de l’île avec coulage de bentonite pour imperméabiliser le tout. L’objectif était de créer une mare, avec plantes aquatiques, en pompant dans (...)

Environnement

Le projet du Parc urbain de l’île d’Andrésy après la grande crue

Lors de la séance du Conseil municipal du 29 juin 2016, l’équipe AER a demandé un état des lieux du projet Trek’île après la crue. Contrairement aux affirmations d’Alain Mazagol, le projet de parc urbain sur l’île Nancy à 1 600 000 €, totalement superflu et anti-écologique, a bien été sinistré. Nous en apportons la preuve par l’image. Le maire-adjoint aux Espaces Verts et aux Travaux, Alain Mazagol, a nié toute dégradation due à la crue. Quant au maire d’Andrésy, Hugues Ribault, furieux de nos (...)

Environnement

Le Parc des Vikings : une illustration des méthodes autocratiques du maire d’Andrésy

La création d’un nouveau parc urbain, situé au pied des nouveaux immeubles de l’ancien collège, a été l’occasion de constater que, même lorsqu’ils le souhaitaient, le maire, Hugues Ribault, et sa majorité étaient absolument incapables de concerter avec les Andrésiens. Le choix du nom de ce parc devait être laissé à l’initiative des habitants de la ville, sous forme de sondage. Il s’est décidé finalement dans le bureau du maire, sans même informer les élus de la ville. Le nouveau parc urbain a été créé (...)

Environnement

Tribune AER du mois de Juin 2016

Le maire d’Andrésy et sa majorité municipale ont brillé, ce printemps 2016, par leurs actions anti-écologiques sur toute la ville. Epandage chimique sur toute la ville, non respect de la Charte Biodiversité, absence de produits bio... Par contre, le maire reste le champion de l’écoblanchiment : « son » nettoyage des berges devant les caméras, après avoir chassé une association environnementale qui ramassait 12 fois plus de déchets sur les berges d’Andrésy ! Toute la ville arrosée de Round up © Le (...)

Environnement

Parc urbain de l’île d’Andrésy : des travaux en toute illégalité

Lors du Conseil municipal du 26 mai 2016, les élus d’Andrésy Energies Renouvelées ont souhaité obtenir des réponses sur les travaux des aménageurs qui se déroulent, sur l’île, dans la plus grande illégalité. Le projet Trek’île coûte cher aux Andrésiens, il a détruit la biodiversité et se poursuit alors que toutes les autorisations n’ont pas été obtenues. Le maitre d’ouvrage est la ville. Donc le maire, pénalement responsable. Le maire-adjoint aux Travaux, Alain Mazagol, s’est révélé incapable de (...)

Environnement

Desherbage chimique sur tout Andrésy : les pratiques anti-écologiques de M. Ribault

Comme chaque année, au Printemps, les services de l’intercommunalité viennent desherber, par des produtis chimiques, l’ensemble de la voirie et des trottoirs d’Andrésy. Des tonnes de glufosinate et de flazasulfuron ont été aspergées sur Andrésy, courant avril par deux hommes habillés en cosmonaute qui ont parcouru pendant deux semaines la ville. Depuis des années, les élus de l’opposition demandent l’arrêt de cette politique de pesticides sur Andrésy à M. Ribault. Celui-ci n’est jamais intervenu en (...)

Environnement

Tribune AER du mois de Février 2016

Ile Nancy meurtrie, Ile Nancy deforestée, mais Ile Nancy protégée provisoirement par quelques Andrésiens ayant déposé des recours contre ce projet. Pendant que M. Ribault dépense nos impôts pour des projets destructeurs et inutiles, il n’oublie pas de se voter une hausse de 66% de ses indemnités dans la nouvelel interco. Si nous perdons notre île sauvage, M. Ribault, lui, ne perd pas le nord ! Destruction de l’île Nancy : « espace paysager à protéger » dans le PLU Le projet de M. Ribault et (...)

Environnement

Projet Trek’île : un ravage de l’espace naturel de l’île Nancy d’Andrésy

a.cke_anchor,a.cke_anchor_empty,a[name],a[data-cke-saved-name]background:url(http://www.andresy-energies-renouvelees.com/lib/ckeditor/plugins/link/images/anchor.gif?t=D03G5XL) no-repeat left center ;border:1px dotted #00f ;padding-left:18px ;cursor:auto ;img.cke_anchorbackground:url(http://www.andresy-energies-renouvelees.com/lib/ckeditor/plugins/link/images/anchor.gif?t=D03G5XL) no-repeat left center ;border:1px dotted #00f ;width:16px ;min-height:15px ;height:1.15em (...)

Environnement

Projet Ile Nancy : « l’état naturel est propice à l’ouverture au public », pour le maire d’Andrésy !

Le Conseil municipal du 8 septembre 2015 a lancé définitivement le projet d’ouverture au public de la partie sauvage de l’île Nancy. Ce projet dit Treck’île est très contestable et reste fortement contesté par la population andrésienne. Le maire d’Andrésy, face à ce mécontentement, a publié un 4 pages pour valoriser le projet et son choix. Hugues Ribault n’a pas laissé d’espace d’expression à l’opposition municipale, comme la loi l’y oblige. Il s’expose, à nouveau, à une condamnation judiciaire. Enfin, (...)

Environnement

Tract Trank’Île Septembre 2015 - Les opposants au projet Trek’Île ne sont pas des chiens !

Andrésy Energies Rassemblées relaye le dernier tract du collectif Trank’Île. Dans les numéros de mai et juin d’Andrésy Mag Hugues Ribault et son groupe ont pris pour cible le collectif Andrésy Trank’île et tous les opposants au projet « Trek’île ». La pétition contre le projet, remise au maire le 29 juin (1452 signatures), aurait-elle indisposé Monsieur le maire ? Non content de mobiliser la police nationale à l’occasion de la remise de la pétition, Monsieur Ribault n’hésite pas à accuser le collectif (...)

0 | 15 | 30 | Tout afficher