Résultats pour le mot clé : Intercommunalité


Intercommunalité

Tribune AER Septembre 2019

La tribune des élus de l’opposition municipale revient sur les derniers dossiers de la ville : abattage des tilleuls, procès contre l’interco, règles d’urbanisation menaçant nos rues pavillonnaires... Un été bien rempli pour les élus de la ville ! Le risque de la bétonisation soulevé par les seuls élus AER Mi-juillet, l’enquête publique du PLU intercommunal se clôturait. Alors que beaucoup d’élus (et de futurs candidats !) se plaignent de l’urbanisation de la ville, ils avaient là une belle occasion (...)

Intercommunalité

Bilan de deux années pitoyables de l’interco GPS&O

Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) a été créée en 2016. L’intercommunalité à laquelle appartient Andrésy vient de publier son rapport d’activité 2017. Analyse critique par les élus AER d’un bilan pitoyable, particulièrement concernant les services rendus aux Andrésiens. Autosatisfaction et novlangue Le rapport d’activité 2017 de notre intercommunalité GPS&O tombe en plein mouvement des gilets jaunes, mouvement qui souligne en particulier le sentiment de ne pas être écoutés par les élites, (...)

Intercommunalité

Ribault/Faist persistent : Andrésy ne paiera pas ses impôts à notre interco GPS&O

Andrésy est engagée dans un bras de fer juridique avec notre intercommunalité GPS&O. La majorité municipale de MM. Ribault et Faist refuse de payer nos impôts. Lionel Wastl, tête de liste AER, est intervenu lors du Conseil municipal du 18 novembre 2018, pour rappeler l’ensemble des promesses de MM. Ribault et Faist, dès 2015, lorsqu’ils ont voté "pour" l’adhésion d’Andrésy à cette interco avec le Mantois. MM. Ribault et Faist ont aussi soutenu la hausse de la participation de la ville au (...)

Intercommunalité

Une situation financière qui se dégrade pour faire face aux +20% de la population souhaitée par MM. Ribault et Faist

Le budget primitif 2018 d’Andrésy correspond aux anticipations de dépenses et de recettes de la ville pour l’année prochaine (2019). S’il n’y a pas de nouvelle augmentation des impôts prévue pour les Andrésiens, la majorité LR de MM. Ribault et Faist continuent d’emprunter et donc d’endetter la ville car il faudra faire face à l’augmentation de la population et des effectifs scolaires. Les investissements en termes d’équipements publics sont faits a minima (notamment au niveau des écoles) alors que (...)

Intercommunalité

Tribune AER - Mai/Juin 2018

La majorité Ribault/Faist pleure nos trous de voirie : "c’est la faute à l’interco !". Mais la majorité Ribault/Faist a voté "pour" l’intégration d’Andrésy à cette interco Mantes/Poissy. Puis a voté "pour" un maximum de transfert de compétences ! Dans le dernier MAG [Avril 2018], MM. RIBAULT et FAIST tentent de justifier le délabrement de nos routes : « Ces dernières sont dorénavant de la responsabilité de notre interco GPSeO » et déplorent l’absence, de la part de la Communauté urbaine, de plans (...)

Intercommunalité

Logements sociaux : Andrésy s’oppose au dernier moment à la politique de GPS&O

Andrésy devait donner son avis sur le plan local d’urbanisme intercommunal (PLHi) voté par GPSeO le 29 mars 2018. Les trois élus communautaires d’Andrésy (Mme Gendron, MM. Faist et Ribault) avaient voté "pour" sans aucune réserve en conseil communautaire, il y a deux mois. Cinq jours avant le conseil municipal du 29 mai 2018, les élus recevaient les délibérations du conseil. Le maire proposait un vote "pour" sans aucune réserve sur la délibération 02 portant sur ce PLHi. Le soir même du conseil, (...)

Intercommunalité

PLUi de GPS&O - Partie 2 : les déclarations explosives de l’executif Tautou/Bédier

Durant les mois d’octobre et de novembre derniers, l’executif de GPS&O a démarré son travail sur son futur Plan local intercommunal (PLUi) qui sera voté en 2019. L’équipe du président Tautou (LR) a organisé des « ateliers citoyens » dans lesquels le public pouvait rencontrer et discuter avec les élus, en premier lieu la vice-présidente en charge de l’Urbanisme, Suzanne Jaunet. Durant ces ateliers, les langues se sont déliées et Mme Jaunet a fait des déclarations qui en disent long sur la façon (...)

Intercommunalité

GPS&O choisit Andrésy pour construire sa patinoire

Grande surprise au dernier conseil communautaire de GPS&O : c’est Andrésy qui a été désignée pour construire la patinoire intercommunale que souhaitait la majorité LR de notre intercommunalité emmenée par Philippe Tautou (président) et Pierre Bédier (vice-président et président du département). GPS&O souhaite tailler des croupières à la grande rivale : Cergy-Pontoise. C’est la raison pour laquelle notre interco cherchait un terrain en centre-ville pour accueillir une patinoire. C’est donc (...)

Intercommunalité

Des orientations budgétaires 2018 toujours aussi contestables

Lors du Conseil municipal du 15 février 2018, la majorité municipale LR a présenté aux élus ses orientations budgétaires pour 2018. Malgré un gain de 1 million d’euros grâce à la hausse des impôts locaux votée en 2017 par la majorité Ribault/Faist, la situation financière reste critique - d’autant qu’Andrésy a refusé 600 000 € à l’interco GPS&O. En matière d’investissements prévus, si les extensions des écoles sont prévues en raison de l’accroissement de la population (+ 600 logements avenue des (...)

Intercommunalité

Le maire d’Andrésy lance une étude sur le commerce local en faisant appel à un... cuisiniste !

Le maire d’Andrésy, Hugues Ribault, et sa majorité ont laissé déperrir nos commerces locaux depuis qu’ils sont élus en 2001. Depuis 2012, le maire a lancé trois études, sans concrétisation. La dernière date de juillet dernier. Alors que pour lutter contre la désertification de leur centre-ville, Conflans et Achères mutualisent leurs moyens en s’attachant les services d’un manager du commerce CCI, M. Ribault, lui, passe commande d’une étude sur nos commerces à un… cuisiniste ! Récit et preuves à (...)

Intercommunalité

1ère rencontres du territoire GPSeO

La Communauté Urbaine GPSeO organise la première édition des Rencontres du territoire présentée comme un "rendez-vous inédit et de grande ampleur puisqu’il a vocation à rassembler l’ensemble des élus, communaux et communautaires, de Grand Paris Seine & Oise". Les élus AER seront présents à cette journée et participeront aux ateliers et conférences.

Intercommunalité

Le maire d’Andrésy accepte de créer une commission "Projets immobiliers"

C’est une petite victoire pour les élus d’opposition Andrésy Energies Renouvelées et une satisfaction pour les Andrésiens, notamment pour les nombreux riverains des projets immobiliers qui poussent un peu partout sur la ville. Le maire a accepté notre proposition, faite en conseil municipal, de créer une commission de travail sur les projets immobiliers. Le maire d’Andrésy et sa majorité sont assaillis de questions tant en conseil municipal que dans des réunions en ville sur les nombreux projets (...)

Intercommunalité

Analyse du PADD intercommunal par les élus AER

Notre intercommunalité Grand Paris Seine et Oise (GPS&O) a voté son Projet d’Aménagement et de Développement Durables intercommunal (PADDi). Il donne les orientations générales de développement du territoire et il est obligatoire avant le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi). La majorité de droite de GPS&O, derrière son président et maire de Verneuil, Philippe Tautou, et son vice-président, Pierre Bédier, ont présenté un PADDi consensuel qui satisfera tout le monde... Il faut dire (...)

Intercommunalité

Bureau Communautaire du 13 octobre 2016

Intercommunalité

Interco Mantes / Andrésy : hausse des impôts, recours juridiques... Ribault dans la tourmente.

Le maire d’Andrésy a convoqué un Conseil municipal extraordinaire pour rejeter le pacte fiscal de notre communauté d’agglomération GP&SO. Le maire-adjoint aux Finances, Denis Faist, n’était même pas présent à ce conseil. Notre intercommunalité exige un paiement de 1,8 million d’euros à la ville d’Andrésy. Ce que refuse la majorité de M. Ribault qui intente un recours judiciaire contre GP&SO. Les élus AER ont refusé de voter "pour" le rejet de ce paiement et ont préféré s’abstenir pour ne pas (...)

Intercommunalité

Le maire d’Andrésy refuse de payer les impôts à l’interco GP&SO

Il y a un an seulement, M. Ribault et sa majorité votaient "pour" l’intégration d’Andrésy dans l’interco pilotée par la droite yvelinoise, obligeant la ville à rejoindre le Grand Paris Seine et Oise (GP&SO) - 400 000 habitants, 73 communes. Il y a 15 mois, le maire d’Andrésy et son Premier adjoint aux Finances, Denis Faist, affirmaient, en conseil municipal, que des "réunions [étaient] prévues pour parler des sujets les plus importants comme le pacte de gouvernance" et qu’un "pacte financier et (...)

Intercommunalité

Tribune AER - Janvier 2017

Lors des Voeux à la population, le maire et son premier adjoint aux Finances ont avoué avoir "raté" l’année 2016. Ils annoncent une future hausse d’impôt ; ils regrettent leur adhésion à l’interco GPS&O. Un vrai Faist’ival de la sinistrose ! Les élus de l’opposition vous présentent tous leurs vœux de bonheur et de santé pour 2017. Si vous n’étiez pas présent à Julien Green pour le meeting politique annuel (pardon : « cérémonie des vœux ») du maire, aux frais du contribuable, vous avez raté un grand (...)

Intercommunalité

Tribune AER - Décembre 2016

Hausse des impôts, condamnation du syndicat des ordures, projets immobiliers sur la ville, occupation de la CCI par les gens du voyage... "C’est pas de ma faute !" clame le maire d’Andrésy. C’est faux et il est facile de le prouver...

Intercommunalité

Andrésy refuse de payer 600 000 € à notre interco

Lors du Conseil municipal dernier (14 décembre 2016), le maire et sa majorité ont pris la décision de faire appel à des avocats pour s’opposer au montant de l’impôt que les Andrésiens devront payer pour l’interco GP&SO. La majorité municipale LR de M. Ribault, rejointe par la minorité LR, ont voté « pour » l’adhésion d’Andrésy à l’interco GP&SO il y a à peine un an. Un an après donc, M. Ribault refuse carrément de payer les impôts à l’interco qui se montent à un chiffre astronomique de 600 000 €. (...)

Intercommunalité

La mafia Bédier a investi notre intercommunalité.

Pierre Bédier, chef du département, a placé tous ses hommes dans l’executif de GPSO, jusqu’à ses apparatchiks. Le grand manitou du 78 a aussi été sans pitié pour tout ceux qui ont osé soutenir l’autre candidat de la droite, M. Martinez (UDI). Quant à la gauche départementale, elle a décidé de ne plus jouer son rôle d’opposant et a fait alliance avec Pierre Bédier. Andrésy, 10ème ville de l’interco, n’obtient aucun des 19 postes de l’executif (15 vice-présidences et 4 délégués). La mafia Bédier a (...)

Intercommunalité

Tribune AER du mois de Février 2016

Ile Nancy meurtrie, Ile Nancy deforestée, mais Ile Nancy protégée provisoirement par quelques Andrésiens ayant déposé des recours contre ce projet. Pendant que M. Ribault dépense nos impôts pour des projets destructeurs et inutiles, il n’oublie pas de se voter une hausse de 66% de ses indemnités dans la nouvelel interco. Si nous perdons notre île sauvage, M. Ribault, lui, ne perd pas le nord ! Destruction de l’île Nancy : "espace paysager à protéger" dans le PLU Le projet de M. Ribault et sa (...)

Intercommunalité

Andrésy doit débourser 572 000 € à l’interco Bédier (GPSO)

La majorité municipale LR-UDI de M. Ribault a voté l’intégration d’Andrésy dans le Grand Paris Seine et Oise (GPSO) piloté par la droite yvelinoise de M. Bédier. Une interco à 73 villes, de Mantes à Andrésy. On nous promettait une plus grande efficacité économique et financière. Ça commence mal pour Andrésy : débitrice nette, elle est la 70ème commune sur les 73 en terme d’attribution de compensation financière – alors qu’Andrésy est la 10ème ville de GPSO en terme de population. Cette position débitrice (...)

Intercommunalité

La CA2RS de MM. Tautou et Ribault disparait sur un bilan proche du néant

Lors du Conseil municipal de novembre dernier, le maire d’Andrésy a fièrement présenté le rapport d’activité 2014 de notre communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine (CA2RS) – le dernier avant sa dissolution forcée dans l’immense intercommunalité « Seine et Oise », de Mantes à Poissy, imposée par la droite yvelinoise de MM. Bédier et Tautou. L’analyse détaillée du bilan économique de la CA2RS démontre avec éclat l’incapacité de son président, Philippe Tautou, et de ses adjoints (les maires des (...)

Intercommunalité

Quand Bédier impose le nom de l’interco Andrésy / Mantes

Le patron du département, Pierre Bédier, continue de faire la pluie et le beau temps dans les Yvelines. Le président du Conseil départemental et chef de file LR a profité de la réforme intercommunale pour imposer la fusion de 6 intercos, de Mantes à Conflans, en passant par Andrésy. Depuis six mois, il s’invite à toutes les réunions, menace de supprimer les subventions départementales à tous les maires qui osent s’opposer ou poser des questions sur son projet intercommunal de 73 communes. En compagnie (...)

Intercommunalité

Intercommunalité Andrésy / Mantes : un projet politicien, une vision technocrate.

La réunion publique à Andrésy sur le projet d’intercommunalité Grand Paris Seine et Oise à 73 communes et 400 000 habitants, de Mantes à Andrésy a eu lieu en présence de Philippe Tautou, maire de Verneuil, président de notre CA2RS, du pôle métropolitain et candidat à la... présidence de la future interco. Une réunion désertée par la population et qui a confirmé que ce projet d’intercommunalité sera inefficace. Créée de toutes pièces par la droite yvelinoise afin de constituer un fief au président du (...)

Intercommunalité

Réunion publique d’information sur la création de la communauté d’agglomération Seine Aval

Une réunion publique sur la fusion des six communautés de la Seine Aval est organisée le jeudi 15 octobre 2015, pour informer les andrésiens sur le changement du cadre institutionnel de l’intercommunalité, puisque d’une communauté d’agglomération de 12 communes et 92000 habitants, Andrésy va passer à une autre forme de communauté, probablement une communauté urbaine, composée de 73 communes (résultats des 6 communautés qui fusionnent, ce qui représente environ 400 000 habitants). Nouvelle (...)

Intercommunalité

Tribune AER du mois de Septembre 2015

Les surprise de la rentrée scolaire concoctées par M. Ribault et sa majorité municipale : Augmentation des tarifs de l’école de Musique et de Danse ; Exclusion du Forum des associations environnementales andrésiennes ; Revirement du maire qui soutient dorénavant l’incroyable intercommunalité Seine-Aval qui absorbe Andrésy dans le Mantois ! Les élus AER espèrent que vous avez passé un bel été. La mairie vous a préparé quelques surprises pour cette rentrée : - La majorité municipale (...)

Intercommunalité

Pôle métropolitain : Tautou et la droite yvelinoise travaillent en secret

Depuis mi-juillet, les élus d’Andrésy Energies Renouvelées tentent de se procurer le procès-verbal du conseil du Pôle métropolitain Seine-Aval, créé par Philippe Tautou, président de notre interco CA2RS, qui a eu lieu le 8 juillet dernier. Les élus AER ont contacté par trois fois la CA2RS : ses services nous ont répondu une seule fois pour nous dire qu’ils n’avaient pas de documents officiels du pôle, alors même que son président n’est autre que le président de notre communauté d’agglomération : (...)

Intercommunalité

Les 6 intercos fusionnées ou le mariage de la carpe et du lapin

Le projet intercommunal Seine Aval va obliger six intercommunalités actuelles, dont la CA2RS et Andrésy, à fusionner. Hétérogénité des territoires, incohérences spatiales, deseconomies d’échelle, usine à gaz fiscale, restructuration des personnels de la fonction publique territoriale... Tout est en place pour la grande implosion souhaitée par Les Républicains, derrière Pierre Bédier, Philippe Tautou et Hugues Ribault. Les documents confidentiels issus du travail actuel des élus du Pôle métropolitain (...)

Intercommunalité

Le mariage forcé d’Andrésy, de la CA2RS avec le Mantois, malgré l’unanimité des études

Lors du Conseil municipal du 30 juin 2015, la majorité Les Républicains (LR) de M. Ribault et la minorité LR ont joint leurs voix pour voter en faveur de l’intercommunalité Seine-Aval, constituée de 73 communes et 400 000 habitants. Seuls les quatre élus AER ont voté « contre » (voir notre article 01. [http://www.andresy-energies-renouvelees.com/01-interco-grand-paris-et.html->http://www.andresy-energies-renouvelees.com/01-interco-grand-paris-et.html] ) Dans cette première analyse, nous avions (...)

Intercommunalité

Interco, Grand Paris et Millefeuille territorial

La majorité et la minorité Les Républicains d’Andrésy ont voté "pour" la création de l’interco Seine Aval, qui mariera Andrésy avec Mantes. Ce choix illustre une vision rétrograde du Grand Paris et participe activement à la création d’un millefeuille territorial inefficace. Lors du Conseil municipal du 30 juin 2015, la majorité Les Républicains (LR) de M. Ribault et la minorité LR ont joint leurs voix pour voter en faveur de l’intercommunalité Seine-Aval, constituée de 73 communes et 400 000 habitants. (...)

Intercommunalité

Les autres obligations de constructions d’Andrésy : la CA2RS et l’OIN Seine Aval

Outre les obligations de l’Etat, en termes de logements sociaux, Andrésy doit aussi respecter des contraintes de constructions en raison de son appartenance à la communauté d’agglomération et à l’OIN Seine Aval. En adhérant à ces structures supra-communales, Hugues Ribault et sa majorité ont créé une menace pesant sur nos espaces verts des coteaux de l’Hautil. En plus des obligations triennales de constructions de logements sociaux imposés par l’Etat (voir article 04), Andrésy a décidé d’intégrer (...)

Intercommunalité

Tribune AER du mois de Juillet 2015

Le maire d’Andrésy et sa majorité marient de force les Andrésiens avec Mantes-la-Jolie ! Le maire d’Andrésy et sa majorité excluent des associations andrésiennes du Forum de rentrée ! Les dernières nouvelles de l’école Saint-Exepury Le maire-adjoint à la scolarité a enfin tenu une réunion d’information sur le devenir du groupe scolaire St-Exupéry pour la rentrée. Aux dernières nouvelles, 2 classes et le dortoir resteront en haut et une 4ème classe pourrait être ouverte dans les locaux de (...)

Intercommunalité

Le Conseil municipal d’Andrésy est avancé au 30 juin, à cause du projet interco imposé Seine Aval

Le cabinet du maire d’Andrésy a informé les élus du conseil, le 16 juin à 17h, que le Conseil municipal du 2 juillet était avancé... d’une semaine, soit le 30 juin, à 20h30. En cause : la nouvelle intercommunalité Seine Aval, qui nécessite un vote du Conseil avant le 30 juin. Imposée par la droite yvelinoise, avec l’aval de la majorité municipale d’Andrésy, la méga interco Seine-Aval de 400 000 habitants obligera les Andrésiens à s’allier avec 72 communes, dont Mantes-la -Jolie sera la "capitale". (...)

Intercommunalité

Interco Seine-Aval : l’opposition de façade de la majorité d’Andrésy

Alors que la majorité municipale autour de M. Ribault avait voté contre le schéma régional de coopération intercommunale, lors du Conseil municipal du 18 septembre 2014, les élus d’Andrésy Énergies Renouvelées ont constaté que la ville d’Andrésy n’a proposé aucune action pour s’opposer à l’interco Seine-Aval qui engloberait Andrésy et les villes de la Communauté d’agglomération des Rives de Seine (CA2RS) avec le Mantois. Le maire d’Andrésy travaille avec grande assiduité dans le pôle métropolitain Seine-Aval (...)

Intercommunalité

Création du pôle métropolitain Seine Aval : scandale anti-démocratique

Le 13 Février 2015, le Préfet des Yvelines a signé l’arrêté portant la création du Pôle Métropolitain « SEINE AVAL ». Il apporte une nouvelle couche dans le mille feuille administratif déjà très lourd sur notre territoire. Ce nouveau dispositif regroupe les communes des six intercommunalités, de Conflans à Mantes, soit 400 000 habitants. Il n’apportera que des coûts supplémentaires et, bien entendu, pour certains de nos élus, des indemnités supplémentaires… sans tâche supplémentaire. En discussion lors (...)

Intercommunalité

La fronde contre les impôts se propage dans la CA2RS

Depuis l’appel à la fronde des impôts locaux lancé par l’Hautilois Pierre Grossin, les habitants des communes des Deux Rives se sont rendu compte de l’ampleur de l’augmentation de la part des impôts liés à la Communauté d’agglomération des Deux Rives. Les ondes de cette "révolte" contre les impôts se sont propagés de l’Hautil à Chanteloup-les-Vignes. Alain Radigue, une personnalité de Chanteloup démontre son désaccord total sur ce "matraquage fiscal". Alain Radigue est devenu le frondeur de (...)

Intercommunalité

Tribune parue dans le journal municipal du mois de Décembre 2014

Chères Andrésiennes, Chers Andrésiens, L’hiver s’installe et Noël arrive à grands pas. Un peu en avance sur les fêtes, nous vous offrons le nouveau site Internet des élus d’AER. Ce site, nous l’avons fait pour vous. Vous y trouverez toutes les informations sur nos actions, nos positions et nos idées. Vous y trouverez aussi les enregistrements des Conseils Municipaux, ainsi que nos explications de vote. Un agenda des événements impactant notre cadre de vie permet enfin de suivre l’actualité locale. (...)

Intercommunalité

Projet Interco Seine-Aval : Analyse et position de AER

Les élus AER sont intervenus, lors de la séance exceptionnelle du Conseil municipal, pour justifier leur vote "contre" au projet de Schéma Régional de coopération intercommunale (SRCI) dans lequel l’Etat veut imposer aux Andrésiens une nouvelle interco de 400 000 habitants avec le Mantois. Andrésy doit intégrer une intercommunalité qui doit respecter plusieurs critères en matière de cohérence du périmètre (point de vue économique et social), en matière de rationalisation. L’EPCI Seine Aval (SA) (...)

Intercommunalité

Rare unanimité à Andrésy : tous les élus votent "contre" l’interco Seine-Aval

La séance exceptionnelle du Conseil municipal du 1er décembre 2014 avait pour seule délibération le projet de Schéma régional de coopération intercommunale (SRCI) dans lequel l’Etat veut créer une interco monstre de 400 000 habitants dite « Seine-Aval » qui engloberait le territoire compris entre Mantes et Conflans, en passant par les 12 communes de la CA2RS et donc Andrésy. Exceptionnellement, les 33 élus du conseil ont voté unanimement « contre » cette réforme. Au nom des élus AER, Lionel Wastl (...)

Intercommunalité

Conseil municipal extraordinaire du 1er décembre 2014

Ordre du jour : Avis du Conseil Municipal sur le Projet de Schéma Régional de Coopération Intercommunal. (SRCI) Il s’agit ici d’un avis consultatif sur le projet de SRCI proposé par le préfet de région, suite à la loi dite loi MAPTAM du 27 janvier 2014 (loi qui a pour objectif l’achèvement de la carte intercommunale avec un seuil de population minimum de 200 000 habitants).

Intercommunalité

Un Conseil municipal exceptionnel pour une interco de 400 000 habitants "Seine Aval"

Le 1er décembre 2014, un Conseil municipal ne portera que sur un seul sujet : Andrésy donne t-elle son accord à la nouvelle Communauté d’agglomération dite "Seine Aval" de 400 000 habitants, allant du Grand Mantois à Poissy, en passant par Andrésy ? Les villes franciliennes doivent donner leur avis sur le Schéma Régional de Coopération Intercommunale (SRCI) proposé par l’Etat (dans le cadre de la loi n°2014-58 du 27 janvier 2014 de Modernisation de modernisation de l’action publique territoriale et (...)

Intercommunalité

Projet d’intercommunalité avec Mantes-la-Jolie : et si les élus du maire d’Andrésy faisaient sécession ?

Ce projet d’intercommunalité de 400 000 habitants voulu par les élus de la droite yvelinoise, actuellement soutenu par le maire d’Andrésy (Hugues Ribault), est un projet monstrueux, qui ne repose sur aucune cohérence territoriale. Appelés à soutenir ce projet "[Bédier Land->article 40]", la majorité UMP de Carrières-sous-Poissy a refusé de suivre son maire qui, en tant que vice-Président de la CA2RS, soutenait ce projet intercommunal. Alors, faisons un rêve : que les élus de M. Ribault (...)

Intercommunalité

Les intérêts des Andrésiens mal défendus dans l’intercommunalité

Andrésy fait partie d’une intercommunalité (Communauté d’agglomération des Deux Rives de Seine, CA2RS) de taille modeste, sans pôle dominant, construit en 2006 sur des bases purement politiciennes, avec un regroupement de communes UMP. Avec l’arrivée de nouvelles communes, sur la rive gauche de la Seine (Vernouillet, Villennes, Médan, Morainvilliers, Les Alluets-le-Roi, Orgeval), la CA2RS est constituée de 12 communes, depuis 2012. Le conseil intercommunal de la CA2RS a modifié la répartition des (...)

Intercommunalité

Non au rattachement d’Andrésy au Mantois ! Non au Bédier land !

Lors du dernier Conseil municipal (18/09/14), les élus d’Andrésy Énergies Renouvelées ont été les seuls à exprimer une vive inquiétude à propos de la création du pôle métropolitain "Seine Aval" , future intercommunalité, allant de Mantes à Poissy, englobant Andrésy. Cet énorme projet, voulu par l’UMP yvelinoise, emmenée par le président du CG 78, Pierre Bédier, représenterait la deuxième plus grosse intercommunalité des Yvelines avec plus de 400 000 habitants. Inquiétude car il s’agit du futur "Bédierland", (...)

Intercommunalité

Délibération 02 - « Approbation du rapport d’activité 2013 de la CA2RS »

Des omissions Malgré vos explications ce soir, ce rapport d’activité ne nous convainc pas, notamment en raison de ses omissions. Pages 4 & 5 : la présentation du territoire brille par ses absences. On y voit 12 petites et moyennes communes, mais pas nos vrais bassins de vie et bassins d’emplois locaux : Poissy, Cergy, Les Mureaux et Conflans – toutes extérieures à la CA2RS et qui font travailler plus de la moitié des actifs habitants dans notre communauté. Hélas, notre interco se définit (...)

Intercommunalité

Hausse des impôts de 10 %

Chères Andrésiennes, chers Andrésiens, Nous n’avons eu que 5 jours pour analyser le budget de la ville (150 pages) avant son vote en conseil municipal. Pour tout arranger, on nous fait voter le budget prévisionnel 2014 AVANT de connaître le budget retraçant les recettes et dépenses de… 2013 ! La majorité ne facilite pas le travail de l’opposition ! La situation financière d’Andrésy est fragile : nous gardons des dépenses de fonctionnement élevées et un poids fiscal par habitant supérieur à la moyenne de (...)

0 | 15 | 30 | 45 | Tout afficher