Résultats pour le mot clé : Finances


Finances

À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois (la suite)

Pour faire suite à la « purge » d’eau mis en place sur une canalisation avenue des Robaresses, les élus AER ont contacté les services de la SEFO puis ceux de GPS&O. Nous avons pu notamment longuement discuter avec le directeur des services Voiries de notre interco. Nous présentons leurs explications et les prévisions de travaux sur l’avenue des Robaresses. En parallèle de la publication de notre article « À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois », nous avons pris contact avec (...)

Finances

À Andrésy : 5 ans de consommation d’eau gâchée en 1 mois

Les Andrésiens habitant ou traversant l’avenue des Robaresses voient de l’eau couler d’une canalisation, directement dans le caniveau, depuis plus d’un mois. Les chiffres donnent le tournis : 260 000 litres d’eau se sont écoulés depuis un mois, ce qui équivaut à la consommation d’un Andrésien pendant 5 ans ! Alors que les Andrésiens paient déjà plus cher l’eau que les communes environnantes, les élus de MM. Ribault et Faist ne font rien pour trouver une solution, se limitant à rappeler que c’est à (...)

Finances

Une situation financière qui se dégrade pour faire face aux +20% de la population souhaitée par MM. Ribault et Faist

Le budget primitif 2018 d’Andrésy correspond aux anticipations de dépenses et de recettes de la ville pour l’année prochaine (2019). S’il n’y a pas de nouvelle augmentation des impôts prévue pour les Andrésiens, la majorité LR de MM. Ribault et Faist continuent d’emprunter et donc d’endetter la ville car il faudra faire face à l’augmentation de la population et des effectifs scolaires. Les investissements en termes d’équipements publics sont faits a minima (notamment au niveau des écoles) alors que (...)

Finances

Des orientations budgétaires 2018 toujours aussi contestables

Lors du Conseil municipal du 15 février 2018, la majorité municipale LR a présenté aux élus ses orientations budgétaires pour 2018. Malgré un gain de 1 million d’euros grâce à la hausse des impôts locaux votée en 2017 par la majorité Ribault/Faist, la situation financière reste critique - d’autant qu’Andrésy a refusé 600 000 € à l’interco GPS&O. En matière d’investissements prévus, si les extensions des écoles sont prévues en raison de l’accroissement de la population (+ 600 logements avenue des (...)

Finances

Des hausses d’impôts pour des projets inutiles

Nous ne le répéterons jamais : les hausses des impôts locaux décidées par le maire servent à financer des projets inutiles et coûteux. Quant aux immeubles qui fleurissent en ville, n’oublions jamais que certains sont souhaités par le maire d’Andrésy.

Finances

Le maire d’Andrésy vote une nouvelle taxe pour lutter contre les friches commerciales

Lors du Conseil municipal du 20 septembre 2017, les élus ont eu la surprise d’apprendre que le maire d’Andrésy proposait de voter encore une nouvelle taxe locale. Il s’agit d’une taxe contre les locaux commerciaux vides depuis deux ans. L’objectif est de lutter contre la désertification commerciale touchant notre ville en forçant les propriétaires à louer moins cher. Avant d’engager toute action punitive, les élus AER souhaitaient d’abord un état des lieux précis du commerce de proximité sur la (...)

Finances

Commission d’appel d’offre

Finances

Tribune AER - Juillet/Août 2017

Intriguée par nos articles relatant, d’une part, les projets coûteux et inutiles du maire d’Andrésy (Trek’île, port de plaisance, boulodrome,...) et, d’autre part, la hausse des impôts locaux, notamment de la taxe d’habitation, la chaîne TF 1 nous a contactés. Les propos tenus par le maire d’Andrésy confirment notre ligne : un édile doit adapter ses choix d’investissement aux contraintes budgétaires (et pas le contraire) et garantir avant tout le service public de proximité qu’attendent les Andrésiens. (...)

Finances

Hausse des impôts locaux d’Andrésy : la faute aux pauvres !

A Andrésy, les mauvais choix et les mauvaises nouvelles : ce n’est jamais de la faute au maire d’Andrésy, Hugues Ribault, et à sa majorité municipale ! La hausse de la taxe foncière de 18 % pour 2017 ? « La faute à l’interco » !!! La hausse de la taxe d’habitation de 8 % pour 2017 ? « La faute à l’Etat et... aux pauvres » !!! Hugues Ribault et son adjoint aux Finances, Denis Faist, ne reculent devant rien pour justifier leurs choix et leur mauvaise gestion des deniers publics. Hugues Ribault et (...)

Finances

Scandale au Conseil municipal : le maire d’Andrésy augmente les impôts et... les indemnités de ses élus !

Dans le même Conseil municipal, Hugues Ribault, maire d’Andrésy, a réussi l’exploit d’augmenter les impôts des Andrésiens (double hausse : taxe foncière et taxe d’habitation), sans oublier d’augmenter ses propres indemnités ! Complètement décomplexé par 16 ans de pouvoir sans partage, Hugues Ribault ne s’embarrasse plus de considérations. En raison de la revalorisation de l’indice des fonctionnaires de catégorie B & C, le maire avait, en effet, l’obligation de voter une nouvelle délibération sur les (...)

Finances

Tribune AER - Avril 2017

Et voilà : la majorité municipale de M. Ribault vote une double hausse des impôts locaux. Plus d’impôts mais... moins de services publics avec la fermeture de la crèche municipale et le licenciement des assistantes maternelles de la ville !

Finances

Commission Finances

Finances

Budget 2017 : le maire d’Andrésy prévoit une hausse d’impôts

Lors du Conseil municipal du 22 février 2017, a été tenu le Rapport d'orientation budgétaire 2017. La majorité municipale autour de M. Ribault persiste et signe : après avoir consacré 23% du budget Investissement au parc urbain Trek'île (dont l'ouverture n'est toujours pas annoncée, après 7 mois de retard), Andrésy va dépenser pour un terrain de pétanque, un nouveau bâteau et un port de plaisance. Quant à la rénovation de Louise Weiss, elle est à nouveau annoncée, comme en 2016, comme 2015, comme en 2014 ... Côté finance, les Andrésiens vont payer les choix improvisés de la majorité Ribault / Faist : la ville doit maintenant 1,8 M € à l'interco GP&SO et le maire d'Andrésy prévoit une hausse d'impôts pour 2017 - la quatrième de sa responsabilité depuis qu'il est maire, en 2001. Voici l'intervention de Lionel Wastl, tête de liste de l'opposition AER, lors de ce conseil municipal :

Finances

Interco Mantes / Andrésy : hausse des impôts, recours juridiques... Ribault dans la tourmente.

Le maire d’Andrésy a convoqué un Conseil municipal extraordinaire pour rejeter le pacte fiscal de notre communauté d’agglomération GP&SO. Le maire-adjoint aux Finances, Denis Faist, n’était même pas présent à ce conseil. Notre intercommunalité exige un paiement de 1,8 million d’euros à la ville d’Andrésy. Ce que refuse la majorité de M. Ribault qui intente un recours judiciaire contre GP&SO. Les élus AER ont refusé de voter « pour » le rejet de ce paiement et ont préféré s’abstenir pour ne pas (...)

Finances

Le maire d’Andrésy refuse de payer les impôts à l’interco GP&SO

Il y a un an seulement, M. Ribault et sa majorité votaient « pour » l’intégration d’Andrésy dans l’interco pilotée par la droite yvelinoise, obligeant la ville à rejoindre le Grand Paris Seine et Oise (GP&SO) - 400 000 habitants, 73 communes. Il y a 15 mois, le maire d’Andrésy et son Premier adjoint aux Finances, Denis Faist, affirmaient, en conseil municipal, que des « réunions [étaient] prévues pour parler des sujets les plus importants comme le pacte de gouvernance » et qu’un « pacte financier et (...)

0 | 15 | 30 | Tout afficher